Fftox.fr » Papiers et formulaires » Calcul indemnité chômage : quelles conditions préalables au calcul des indemnités ?

Calcul indemnité chômage : quelles conditions préalables au calcul des indemnités ?

Il existe des normes strictes pour toucher le chômage et pour pouvoir percevoir des indemnités. Dans un premier temps, il faut absolument que le demandeur d’emploi ait au minimum une année d’affiliation à son actif, c’est-à-dire un contrat de travail s’étalant au moins sur 12 mois. Il faut déterminer, dans un second temps, la raison de la rupture de travail ; s’il s’agit par exemple d’une fin de contrat involontaire ou d’un licenciement. En effet, selon le premier ou le second cas, il y aura assurément des indemnités mais leur calcul sera à l’évidence différent. Ces indemnités visent à assurer aux ex-employés le minimum vital en les aidant à regagner le marché de travail dans les meilleures conditions et le plus rapidement possible.

Sous quelles conditions calculer les indemnités chômage ?

Pour pouvoir déterminer la somme des allocations relatives au chômage, il faut que les conditions suivantes soient réunies :

  • Pour les ex-salariés âgés de moins de 50 ans, il faut totaliser au minimum 112 jours d’affiliation.
  • Dans le dossier de l’employé voulant retourner au marché du travail doit figurer une inscription de ce dernier comme demandeur d’emploi.
  • Etre continuellement à la recherche d’un nouvel emploi en le justifiant par des documents faisant foi comme les refus reçus suite à la demande d’un travail quelconque.
  • Etre dans une situation de chômage involontaire et non pas dans le cadre d’une démission, par exemple.
  • Il faut que le demandeur d’emploi n’atteigne pas l’âge limite du départ à la retraire.
  • Il faut qu’il ait enfin les capacités physiques requises pour exercer un emploi.

Comment calculer les indemnités chômage ?

Afin de calculer les indemnités afférentes au chômage, il faut prendre en considération les paramètres suivants :

  • Le montant : Pôle Emploi, depuis le début de l’année écoulée, calcule les indemnités d’ex-salariés de deux manières. C’est la plus élevée des sommes qui est ensuite retenue : soit 57% du salaire journalier de référence, soit 40,40% du salaire quotidien additionné à 11,92 euros (cette somme ne change pas dans tous les cas). Ainsi, pour déterminer avec exactitude le montant de l’indemnité mensuelle, il suffit de multiplier le montant du salaire journalier par le nombre de jours du mois en cours, selon qu’ils soient 28, 29, 30 ou 31 jours.
  • Tenir compte des récentes hausses : pour calculer les indemnités chômage, il importe aussi de prendre en considération les augmentations ayant été récemment opérées. Elles ont augmenté de 0,7%. Le montant journalier est donc passé de 28,86 euros à 29,06 euros. La partie figée qui était de 11,84 euros est passée quant à elle à 11,92 euros.